Véranda

Le prix moyen d'une véranda est d'environ 2623 Euros.

La véranda, appelée aussi jardin d'hiver, est une extension de la maison ou de l'appartement permettant d'ajouter une pièce de vie annexe attenante à un mur de l'habitation. Constituée de pans de murs et d'une toiture vitrés, la véranda est un lieu de détente apprécié pour sa luminosité. Vendue en kit ou faite sur mesure, elle peut servir de coin repas pour l'été, de salon d'hiver si elle dispose d'un chauffage, de sas d'entrée ou encore d'abri de piscine.

La question du budget mise à part, le choix d'une véranda dépend de son usage, de la configuration des lieux, notamment de l'espace disponible pour l'installer ainsi que de son orientation par rapport au soleil, aux vents ou encore au voisinage. Avant toute réalisation, il est recommandé de se renseigner sur les règles d'urbanisme en vigueur dans votre commune. Une déclaration préalable de travaux est normalement demandée pour une véranda d'une surface au plancher comprise entre 5 et 20 m2. Au-delà de 20 m2, un permis de construire est requis. Des dispositions locales peuvent venir modifier ce cadre général, notamment en fonction de la situation du terrain.

Les différentes formes et implantations de la véranda

Parmi les nombreuses formes possibles, la véranda la plus courante est de forme rectangulaire ou carrée, généralement moins onéreuse. Mais elle peut présenter des formes plus souples : ronde, ovale, à pan coupés. Faite sur mesure, la véranda peut également avoir une forme adaptée à son goût, à l'espace environnant et aux contours de l'habitation. Elle peut par exemple profiter de l'espace laissé par un angle non bâti ou par un renfoncement.

La forme de la toiture joue un rôle important sur l'aspect esthétique de la véranda. Les toitures plates, à une pente ou à deux pentes sont les plus fréquentes, celles en croupe ou en soleil étant plus originales.

De plus en plus fréquemment, le mur de séparation de l'habitation disparaît pour faire de la véranda un prolongement du salon, de la salle à manger, de la cuisine ou encore du bureau. Il faut alors s'assurer plus particulièrement de la qualité de l'isolation thermique pour éviter de trop grandes déperditions de chaleur, notamment grâce à un vitrage épais. À cette même fin, la véranda peut également être plus ou moins intégrée dans la maison (disposition semi-encastrée par exemple), son châssis peut reposer sur un muret ou sa toiture être équipée de panneaux photovoltaïques.

Les différents matériaux de la véranda

Le matériau employé pour l'ossature de la véranda est important pour définir le style de la véranda, mais aussi sa résistance, son degré d'isolation ou encore sa facilité d'entretien. De plus en plus combinés entre eux, les principaux matériaux utilisés pour la structure sont le métal, le bois et le PVC. 

Véranda en métal

L'armature de la véranda peut être en acier, en fer forgé ou en aluminium. Matériaux haut de gamme, d'une grande robustesse mais craignant la corrosion en l'absence d'un traitement anti-rouille, l'acier et le fer forgé sont avant tout choisis pour leur esthétique. Moins onéreux, l'aluminium possède de nombreuses qualités qui en font le matériau le plus utilisé aujourd'hui pour l'armature des vérandas : résistant, léger, isolant, facile d'entretien. De plus, l'aluminium ne rouille pas et peut être coloré en un large éventail de couleurs. Il est plutôt utilisé dans les vérandas de style moderne.

Véranda en bois

Doté d'un cachet authentique et chaleureux, le bois offre généralement une bonne solidité et une excellente isolation (thermique et phonique), variable selon l'essence choisie. Il demande un entretien régulier pour préserver ses qualités (une couche de lasure tous les deux à trois ans).

Véranda en PVC

Moins utilisé de nos jours, le PVC est un bon isolant et facile d'entretien. Son principal avantage réside dans son prix, inférieur à celui du métal ou du bois. Il possède également une moins bonne résistance et ne peut être utilisé pour les vérandas de grandes dimensions. Côté esthétique, le PVC a tendance à mal vieillir et ne peut pas être peint.

Pour les parois et la toiture, il existe deux types de vitrage : le vitrage en verre et le vitrage en polycarbonate.

Véranda en verre  

Le verre offre une grande luminosité, un bel aspect esthétique et une longue tenue dans le temps. Il est recommandé d'opter pour du double voire du triple vitrage pour assurer une bonne isolation thermique et phonique et éviter notamment une trop forte chaleur dans la véranda l'été. Le verre est d'autant plus lourd selon son épaisseur et nécessite une armature robuste, en particulier pour la toiture. Un traitement du verre contre les rayons du soleil est possible pour pallier la gêne occasionnée par les éblouissements.

Véranda en polycarbonate

Les panneaux en polycarbonate offrent une meilleure isolation que le verre pour un prix moindre. Sa résistance aux chocs est bonne, allant croissante avec son épaisseur. Translucide, le polycarbonate laisse passer moins de lumière que le verre et présente un aspect moins séduisant.

Lire la suite
1 résultats
Jardin d'hiver en verre hera 4,50 m

Jardin d'hiver en verre hera 4,50 m

Le jardin d'hiver Hera est une serre de jardin de forme hexagonale.

1 489,00 €
JardiDeco

Questions / réponses

Poser une question

Copyright Benbob Labs 2012. Tous droits réservés. Hébergement par OVH. Powered by IMS Benbob Labs