Plomberie & traitement de l'eau

C'est de l'art de travailler le plomb qu'est né le terme plomberie. Jusqu'au début du siècle, le plomb a longtemps été utilisé pour acheminer et évacuer l'eau puis pour distribuer le gaz. Il a été choisi pour sa capacité de fondre à basse température (327°C) et sa malléabilité. Cependant, il n'est plus utilisé dans les constructions neuves. L'usage en est même interdit à cause de son mauvais vieillissement et de sa nuisance sanitaire : il provoque le saturnisme. 

Les différents matériaux des installations de plomberie

De l'alimentation en eau à l'évacuation des eaux usées, de nombreux matériaux sont aujourd'hui disponibles : les minéraux, les métaux et les plastiques.

Les minéraux

Les minéraux tels que le béton armé et le ciment armé sont employés pour les canalisations de gros diamètres (égouts, évacuations pluviales, etc.). À noter qu'autrefois, on utilisait aussi l'amiante-ciment qui est dorénavant interdit.

Les métaux

Les métaux sont fréquemment utilisés pour divers types d'installation de plomberie.

  • Le cuivre écroui présenté sous forme de barres, le cuivre recuit présenté sous forme d'anneaux (surtout pour les encastrements dans les parois), l'acier galvanisé sont employés pour les colonnes principales d'arrivée d'eau et les installations de chauffage central. 
  • L'acier inoxydable est utilisé pour les installations de cuisine, les conduits d'évacuations du gaz et l'eau sous pression. 
  • La fonte convient aux colonnes d'évacuation d'eaux usées. 
  • Le laiton brut ou nickelé est indiqué pour la robinetterie et les raccords. 
  • Le zinc est idéal pour l'évacuation des eaux pluviales et les toitures. 
  • L’aluminium est employé pour les gaines d'évacuation d'aération et des gaz brûlés.

Les plastiques

Les plastiques tels que PVC polychlorure de vinyle, le PVC polyéthylène (dont le PER), le PVC polypropylène sont couramment utilisés pour acheminer et évacuer l'eau ainsi que le gaz :

  • ceux de couleur grise pour les évacuations et les conduites sous pression des alimentations d'eau, 
  • le polyéthylène de couleur noire pour les adductions d'eau froide, 
  • ceux avec un filet bleu pour l'eau potable,
  • ceux avec un filet jaune pour le gaz ou la pose enterrée (très résistants aux chocs et aux ultraviolets).

Distribution et traitement de l'eau

La distribution de l'eau est quant à elle assurée par les communes qui gèrent les réseaux de distribution par le biais de régies ou de sociétés privées. L'eau distribuée par les communes est potable, mais elle n'est pas de la même qualité partout en France. Même si la qualité de l'eau doit répondre à des normes pour être potable, celles-ci sont exprimées par des taux à ne pas dépasser (nitrates, métaux lourds, etc.). La différence de provenance de l'eau et des méthodologies de travail des divers intervenants en sont les premières raisons.

Pour les installations en plomberie, la principale caractéristique à prendre en compte est la dureté de l'eau (douce inférieure à 10 et calcaire supérieure à 15). La dureté de l'eau dépend de la nature du sous-sol et diffère donc d'une région à une autre. Plus une eau est dure et plus le dépôt en calcaire dans la tuyauterie est importante. Ce phénomène devient plus conséquent avec une eau à haute température ou une pression trop faible. Pour diminuer la dureté de l'eau, il est possible d'avoir recours à des systèmes de traitement de l'eau adapté à l'utilisation qu'on souhaite en faire (alimentation des appareils sanitaires ou consommation). À noter qu'une eau débarrassée de tout son calcaire peut être nuisible à la santé et détériore rapidement les installations.

Rubriques

Articles

Questions / réponses

Poser une question

Copyright Benbob Labs 2012. Tous droits réservés. Hébergement par OVH. Powered by IMS Benbob Labs