Installer un receveur de douche : I. Choix d'un receveur en fonction de la canalisation d'évacuation

Outre l'aspect esthétique, le choix de votre receveur de douche doit prioritairement se définir en fonction de l'évacuation dont vous disposez. Pour cela, plusieurs critères sont à prendre en compte selon vos contraintes :

  • Tout d'abord, il faut identifier la hauteur que doit atteindre votre bac à douche et plus particulièrement sa bonde siphoïde. Pour cela, il faut déterminer la hauteur de la sortie d'évacuation de la douche par rapport à la hauteur de votre sol  ;
  • Cette hauteur à atteindre vous aidera à définir le type de travaux à effectuer. Plusieurs choix s'offrent à vous selon vos contraintes et vos goûts. Vous pouvez opter pour un logement et des tranchées dans l'épaisseur de votre sol ou à l'étage inférieur, un receveur surélevé ou l'installation d'un socle ou podium pour poser votre receveur ;
  • Dans les deux derniers cas, la hauteur du receveur de douche est important, car elle définit la hauteur de la marche pour accéder à la douche. Lors de la pose d'un socle, il faut aussi prendre en compte sa hauteur et l'additionner à la hauteur du receveur de douche (sauf si ce socle est dans un logement du sol). 

En fonction de tous ces éléments, vous serez capable de faire le meilleur choix de receveur de douche en faisant, si besoin, un compromis en confort pour privilégier le bon écoulement de l'eau. Cela vous évitera d'avoir des surprises avec un bac trop surélevé ou de vous retrouver avec un matériel non utilisable. À noter que pour le confort de toute la famille, il faut éviter, au possible, de dépasser une marche d'une hauteur de 19 cm.  

Calculer la hauteur minimum de la sortie d'évacuation de la douche 

La distance entre le collecteur (ou à la descente) et la sortie d'évacuation d'eau de la douche doit obligatoirement respecter une pente minimale de 2 cm par mètre de tuyau d'évacuation pour assurer un bon écoulement (distance en mètre x 2 cm = hauteur de la sortie de douche). Ce calcul permet de définir la hauteur minimum de la sortie d'évacuation de la douche pour avoir la hauteur minimum de la bonde siphoïde du receveur de douche. 

Pente tuyau evacuation

Schéma d'un receveur surélévé avec une sortie latérale et une pente de 2 cm par mètre.

Après avoir défini cette hauteur minimum, vérifiez que la mise en oeuvre est faisable en fonction de la hauteur de votre sol.

Si vos tuyaux d'évacuation sont en dessous du niveau de votre sol, il faudra prévoir des travaux supplémentaires de tranchées soit dans l'épaisseur de votre sol ou dans la pièce inférieure.

S'il n'est pas possible de réaliser de tels travaux, vous pouvez augmenter la pente minimale jusqu'à obtention d'un résultat entièrement ou partiellement supérieur à la hauteur de votre sol. Cependant, plus cette pente hors du sol augmente et plus la hauteur de votre receveur de douche sera importante.

Choisir une évacuation par le bas ou latérale pour un  receveur de douche

L'évacuation par le bas d'un receveur de douche nécessite une sortie verticale. Elle est généralement employée pour la pose directe sur le sol d'un receveur à poser ou bien pour la pose d'un receveur à encastrer. La sortie verticale implique une évacuation dans l'épaisseur du sol ou à l'étage inférieur mais présente les meilleurs effets esthétiques.

L'évacuation latérale, quant à elle, est moins esthétique et nécessite une sortie horizontale. Elle demande une surélévation du receveur de douche. Cependant, ces défauts de confort permettent de répondre à bien des contraintes. Pour cela, on peut utiliser un receveur surélevé permettant la pose de la bonde siphoïde et le passage de l'évacuation sous le receveur ou bien un receveur de douche reposant sur un socle. 

Les différents modèles de receveur de douche

L’installation d’un receveur de douche diffère selon les modèles existants. On distingue principalement deux types de receveur de douche selon leur pose et des variantes : à poser et à encastrer.

Les receveurs de douche à poser

Les receveurs de douche à poser proposent des sorties verticales et horizontales et peuvent être posés sur un socle. Entièrement émaillés, ils ne nécessitent aucun habillage sur les côtés. Ils se déclinent sous trois types de produit :

  • les receveurs à poser avec environ 10 cm de hauteur,
  • les receveurs surélevés à poser avec une hauteur commençant à 15 cm de hauteur,
  • les receveurs extra-plats à poser  avec une hauteur commençant à 5 cm de hauteur. 

Les receveurs de douches à encastrer

Les receveurs de douche à encastrer proposent aussi des sorties verticales et horizontales. Ils sont soit à encastrer dans un logement réalisé sur mesure à cet effet ou sur un socle à l'intérieur d'un logement à carreler s'il dépasse du sol. Ils se déclinent sous deux types de produit  :

  • les receveurs à encastrer avec une profondeur allant de 13 à 16 cm,
  • les receveurs extra-plats avec une hauteur commençant à 4 cm de profondeur.  

Les receveurs de douches à poser et à encastrer proposent aussi des modèles prêts à carreler.

Si aucun modèle de receveur ne correspond à vos attentes aussi bien d'un point de vue esthétique que par les configurations qu'il propose, vous pouvez opter pour une douche en maçonnerie et carrelage. Le principe est d'avoir une pente qui va jusqu'au siphon et de soigner particulièrement l'étanchéité. L'installation est très délicate. Pour ce type de travaux, il est préférable de faire appel à un professionnel.

Chapitre suivant »
Par Ony le

Commentaires

Copyright Benbob Labs 2012. Tous droits réservés. Hébergement par OVH. Powered by IMS Benbob Labs