Le chauffage d'appoint : II. Les différents poêles à pétrole

Le chauffage d'appoint à pétrole a un rendement calorifique très élevé. Il apporte une chaleur immédiate et douce sans asséchement de la pièce. Une fois le réservoir rempli, il a généralement une autonomie de 48 heures et ne nécessite aucune installation particulière.

Ses principaux inconvénients sont la sécurité avec des risques d'intoxication au monoxyde de carbone lors d'utilisation trop prolongée et l'odeur de pétrole qu'il dégage au démarrage et à l'arrêt de l'appareil. Cependant, de nos jours, les modèles tels que le poêle électronique sont plus sécuritaires, proposent des détecteurs de Co2 et sont moins odorants.

Le chauffage à pétrole se rapproche de plus en plus du coût du chauffage d'appoint électrique avec la hausse constante du prix du baril. Il utilise une énergie fossile et n'est donc pas considéré comme un appareil de chauffage écologique. 

À noter que les bidons de pétrole doivent être entreposés dans une pièce séparée et que les pièces chauffées doivent être bien aérées pour éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. 

Il existe trois types de chauffages à pétrole : le poêle à simple combustion, le poêle à double combustion et le poêle électronique.

Pour faire votre choix parmi les nombreuses références de chauffage à pétrole, outre la puissance et la technologie, voici quelques options recommandées en termes de sécurité :

  • une option "antibasculement" qui permet d'arrêter son fonctionnement en cas de renversement,
  • une sécurité "enfant" pour qu'il ne puisse pas être mis en marche par accident,
  • un détecteur de monoxyde de carbone.

Le poêle à pétrole à simple combustion : poêle à mèche ou poêle à flux laminaire

Le poêle à pétrole à simple combustion a l’avantage de chauffer très vite la pièce. Il est autonome et fonctionne à piles. Cependant, sans système de refroidissement, ses parois peuvent être brûlantes lors de son utilisation. C'est le modèle de chauffage à pétrole le plus odorant et celui qui présente le plus de risque d'intoxication au monoxyde de carbone. Pour un bon fonctionnement, il faut changer la mèche tous les ans. 

Type de surface : moyennes et grandes pièces (de 12 à environ 48men moyenne)

Le poêle à pétrole à double combustion : poêle laminaire

Le poêle à pétrole à double combustion à un meilleur rendement calorifique que le chauffage à mèche à simple combustion, il fonctionne aussi à piles. Comme son nom l'indique, il est équipé d'une deuxième chambre à combustion qui consomme totalement le pétrole. Cela permet de réduire fortement les émanations de monoxyde de carbonne et l'odeur de pétrole au démarrage. De plus, sa flamme visible le rend plus esthétique et convivial. Attention encore une fois aux modèles sans système de refroidissement des parois. Cela peut être très dangereux notamment pour les enfants.

Type de surface : moyennes et grandes pièces (de 12 à environ 48men moyenne)

Le poêle à pétrole électronique

Le poêle à pétrole électronique fonctionne avec une prise d'alimentation. Il est équipé d'un thermostat et d'un programmateur, puis propose un système de ventilation qui diffuse l'air chaud dans toute la pièce. C'est le plus performant des modèles de chauffage à pétrole qui permet une programmation affinée sur une semaine en moyenne. Sa puissance et sa technologie, selon le modèle, sont équivalents à certains systèmes de chauffage permanents. Il est recommandé pour des moyennes et grandes pièces.

Type de surface : grandes pièces (de 40 à environ 120 men moyenne)

« Chapitre précédent   Chapitre suivant »
Par Ony le

Commentaires

Copyright Benbob Labs 2012. Tous droits réservés. Hébergement par OVH. Powered by IMS Benbob Labs