Comment éclairer son jardin

On privilégie généralement l'éclairage de l'entrée de la maison et de la terrasse, mais éclairer un jardin obscur, ce n'est pas lui apporter que de la lumière. En mettant en scène les plantes, les chemins et autres éléments décoratifs, on peut ainsi créer une ambiance agréable à la nuit tombée et profiter plus longuement de son jardin.

Disposition des éclairages selon la fonction de base

Pensez à la disposition des éclairages et choisissez avec soin les différents endroits que vous souhaitez éclairer en fonction de l'utililité première : 

  • Les lampes sur socle et les bornes facilitent l'orientation en marquant les chemins et les marches ;
  • Sur les terrasses ou à l'entrée de la maison, l'éclairage doit être suffisant selon vos activités ;
  • Les points d'eau ou tous les éléments du jardin à contourner doivent être visibles au moment opportun ;  
  • Procédez par petite touche. Un bassin, une fontaine ou une sculpture en pierre constituent des éléments décoratifs à mettre en valeur pour offrir un cadre agréable.

Définir les types d'éclairage du jardin

Déterminez pour chaque emplacement si l'éclairage doit :

  • être mobile ou fixe,  
  • être ciblé ou diffus,
  • ou bien si le système doit fonctionner en permanence ou non. 

On peut trouver dans les enseignes spécialisées de nombreux modèles de lampes et de spots mobiles, avec câbles et transfo. Certains sont prévus pour une immersion sous l'eau. Il existe des systèmes économiques, à faible voltage, pouvant être alimentés à l'énergie solaire.

Dans le cas d'un fonctionnement permanent, choisissez du matériel prévu pour une utilisation extérieure. Il faut également veiller à enterrer les tuyaux et les branchements à une profondeur d'environ 80 cm dans le sol. Vous éviterez un coup de bêche malheureux ou les dégâts provoqués par le gel.

Par Thomas le

Commentaires

Copyright Benbob Labs 2012. Tous droits réservés. Hébergement par OVH. Powered by IMS Benbob Labs